Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://hdl.handle.net/123456789/7635
Titre: RECHERCHE DES POLYMORPHISMES NUCLÉOTIDIQUES DES GÉNES DE RÉPARATION PAR RECOMBINAISON HOMOLOGUE (RAD51, XRCC2 et 3) ET RISQUE DE CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ALGÉRIENNES.
Auteur(s): BOUKHARI Dalale
Mots-clés: Cancer du sein, RAD51, XRCC2, XRCC3, Polymorphismes, PCR-RFLP
Date de publication: 26-mar-2016
Résumé: RESUME : Les gènes RAD51, XRCC2, XRCC3 codent pour des protéines clés de la réparation par recombinaison homologue (la voie la plus fidèle de la réparation). Les polymorphismes nucléotidiques (SNP) dans ces gènes peuvent être associés à une modification de l’efficacité de la réparation en modifiant le risque de développement d’un cancer. Le but de notre étude concerne l’optimisation et la validation d’une méthodologie expérimentale basée sur les techniques de biologie moléculaire, qui sont fiables, sensibles et reproductibles (PCR-RFLP), pour la détection des SNPs : RAD51 G135C, XRCC2 R188H et XRCC3 T241M et la possible corrélation entre ces polymorphismes et le risque du cancer du sein chez la population Algérienne. Les résultats obtenus confirment la présence de mutations au niveau de chaque gène étudié, avec des fréquences très faibles. Vu le nombre restreint d’échantillons étudiés, l’association entre les polymorphismes étudiés et le risque du cancer du sein n’a pas été possible et évidente. Néanmoins, ces résultats suggèrent l’existence d’autres mutations associées dans le processus de transformation de ce type cellulaire. Vu l’intérêt de cette recherche, des études complémentaires du profil RFLP des variants RAD51 G135C, XRCC2 R188H et XRCC3 T241M sur un échantillonnage étendu de la population Algérienne sont envisageables, afin d’avancer des conclusions discutables. ABSTRACT : RAD51, XRCC2 and XRCC3 genes code for three central players of the homologous recombination repair pathway. Single nucleotide polymorphisms in these genes could be associated with a modification of the efficiency of the DNA repair process, leading to a modification of the risk of developing breast cancer. The aim of our study is the optimization and validation of an experimental methodology based on molecular biology techniques (PCR-RFLP), which are reliable, sensible and reproducible, to detect the SNPs : RAD51 G135C, XRCC2 R188H, and XRCC3 T241M and the possible correlation between these polymorphisms and the risqué of developing breast cancer at the Algerian population. The obtained results confirm the presence of mutations at the level of each studied gene, with weak frequencies. Due to the restricted number of the samples analyzed, the association between breast cancer risk and the SNPs of interest was not possible. Nevertheless, these results suggest the existence of other mutations associated with the transformation process of this cellular type. Regarding the importance of the present research, farther studies of RFLP profiles for the varientes RAD51 G135C, XRCC2 R188H and XRCC3 T241M on a larger Algerian population are feasible, in order to come up with debatable conclusions.
URI/URL: http://dspace.univ-biskra.dz:8080/jspui/handle/123456789/7635
Collection(s) :Sciences de la Nature et de la Vie

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
RECHERCHE DES POLYMORPHISMES NUCLÉOTIDIQUES DES GÉNES DE RÉPARATION.pdf2,07 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.