Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://hdl.handle.net/123456789/7391
Titre: Abondance saisonnière de la pyrale des dattes (Ectomyelois ceratoniae Zeller., 1839), bioécologie, comportement et essai de lutte
Auteur(s): MEHAOUA Mohamed Seghir
Mots-clés: MOTS-CLES : Ectomyelois ceratoniae, datte, comportement, Azadirachtine, Bacillus thuringiensis, abondance saisonnière.
Date de publication: 6-mar-2016
Résumé: RESUME :La polyphagie de la pyrale des dattes Ectomyelois ceratoniae Zeller, sa large répartition dans l’espace et sur des hôtes variés rendent difficile la mise au point d’une lutte capable de limiter les dégâts de ce ravageur qui menace la production des dattes en Algérie. Le contrôle de ce ravageur requiert la connaissance de sa bioécologie sous l’effet des différents facteurs biotiques et abiotiques. Cette connaissance représentera une donnée fondamentale dans l’interprétation des mécanismes de variation de l’abondance de ce déprédateur. Nous avons étudié la bioécologie (cycle de développement, reproduction, croissance et comportement alimentaire) de cet insecte en fonction des variétés des dattes les plus cultivées dans la région de Biskra. Nous avons testé des biopesticides (Azadirachtine et Bacillus thuringiensis) sur les différents stades larvaires. Sur le terrain, le suivi de la fluctuation du vol des adultes de la pyrale à l’aide des pièges à phéromones nous a permis de constater la présence de trois générations successives et chevauchantes durant l’année. Nous avons pu déterminer l’influence des différents substrats alimentaires sur les paramètres biologiques de la pyrale des dattes. Nous avons aussi, réalisé une série de tests éthologiques (Attractivité) par différents odeurs de dattes sur les différents stades larvaires. Il semble bien que les dattes de la variété Deglet Nour attirent le plus les larves et assurent le meilleur développement. Les deux molécules testées ont donné des résultats satisfaisants et semblent plus actives sur les stades immatures. Nous avons déterminé différentes concentrations létales et sublétales (CL 50, et CL90). L’azadirachtine semble être la molécule la plus appropriée pour une éventuelle lutte contre ce fléau.ABSTRACT : Polyphagia of carob moth Ectomyelois ceratoniae Zeller, its wide distribution in space and on various hosts make difficult the adjustment of a control able to limit the damage of this pest which threatens the dates production in Algeria . The control of this pest requires knowledge of the bio-ecology under the effect of various biotic and abiotic factors. This knowledge will represent a fundamental data in mechanisms interpretation of variation in abundance of this pest. We studied the bio-ecology (development cycle, reproduction, growth and feeding behavior) of this insect according to the most cultivated date varieties in the region of Biskra. We tested biopesticides (Azadirachtin and Bacillus thuringiensis) on different larval stages. On the field, monitoring the fluctuation of adult flight borer using pheromone traps allowed to us to notice the presence of three successive and overlapping generations during the year. We have determined the influence of different food substrates on biological parameters of borer dates. We have also conducted a series of ethological tests (attractiveness) by different dates odors on different larval stages. It seems that the dates of Deglet Nour attract more larvae and ensure better development. Both molecules tested have given satisfactory results and appear more active in immature stages. We have identified various lethal and sub-lethal concentrations (LC 50 and LC90). Azadirachtin seems to be the most suitable molecule for a possible fight against this scourge.
URI/URL: http://dspace.univ-biskra.dz:8080/jspui/handle/123456789/7391
Collection(s) :Sciences Agronomiques

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
Agro_d1_2015.pdf21,87 MBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.